Recherche avancée

Le vote par procuration connaît aujourd'hui des dysfonctionnements liés à l'arrivée tardive des procurations dans les communes qui compliquent la tâche des mairies et du bureau de vote. Aucune date limite légale avant le scrutin n'étant établie, les administrations où sont établies les procurations sont fréquemment submergés quelques jours avant le scrutin, rendant ainsi leur acheminement aléatoire. Pourquoi ne pas mettre en place une formule de vote anticipé en mairie ?

Le déroulement du scrutin
Publié le 31 mars 2019 - Mis à jour le 17 avril 2019
Forum des lecteurs

Suite à cette remarque, l'abonné suggère de réfléchir à la solution d'une formule de vote anticipé en mairie, sur la semaine du scrutin par exemple...

L'article L. 54 du Code électoral indique que le scrutin ne dure qu'un seul jour. L'instauration d'un vote anticipé en mairie pour remédier aux difficultés constatées sur le vote par procuration présenterait des inconvénients sérieux. Un vote anticipé, sur la semaine du scrutin par exemple, poserait d'abord des difficultés quant à l'organisation des opérations de vote (mobilisation continue tout au long de la semaine du scrutin des membres du bureau de vote, donc en particulier des exécutifs et conseillers municipaux qui président ce dernier en vertu de l'article R. 43 du Code électoral, ainsi que des assesseurs).

Identifiez-vous pour lire la suite de ce contenu et profiter de l'ensemble des fonctionnalités de Légibase
Recevoir les alertes de mise à jour
Ajouter une note
Télécharger l'article
Pour acceder à ces contenus, merci de vous connecter.
  • Rechercher dans cet article
Du même auteur
Documents associés
Procuration
Les outils