Recherche avancée

Un premier bilan du répertoire électoral unique

Les listes électorales
Publié le 17 novembre 2020
Prospective
Un premier bilan du répertoire électoral unique
© Adobe Stock

L'inscription sur les listes électorales a été modernisée par la loi no 2016-1048 du 1er août 2016 avec la création d’un répertoire électoral unique (REU), mis en place au 1er janvier 2019.

Ce nouveau système centralisé, dont sont extraites notamment les listes d'émargement avant le scrutin, s'est substitué au précédent dispositif fondé sur la coordination de quelque 35 000 listes communales par le fichier général des électeurs (FGE) géré par l'Insee. Ce dispositif, essentiellement constitué par des échanges dématérialisés entre l'Insee et les communes, générait des délais de traitement importants et de nombreuses erreurs, notamment de doubles inscriptions.

L’inspection générale des affaires étrangères (IGAE), l’inspection générale des finances (IGF) et l’inspection générale de l’administration (IGA) ont été chargées d’établir le bilan de cette réforme.

Identifiez-vous pour lire la suite de ce contenu et profiter de l'ensemble des fonctionnalités de Légibase
Recevoir les alertes de mise à jour
Ajouter une note
Télécharger l'article
Pour acceder à ces contenus, merci de vous connecter.
  • Rechercher dans cet article
Du même auteur
Les outils