Recherche avancée

Pas de suppression du panachage dans les communes de moins de 1 000 habitants ?

Les élections locales
Publié le 13 mai 2019 - Mis à jour le 14 mai 2019
Veille juridique

Le président d’un établissement public de coopération intercommunale du Vaucluse s’est inquiété du maintien du panachage en dessous de 1 000 habitants, car il soulève des questions d'équité au sein de certains conseils communautaires où coexistent deux sortes d'élus, ceux issus du suffrage universel et ceux désignés par les conseillers municipaux, une situation qui peut donner lieu à des incompréhensions et des tensions au sein des exécutifs locaux.

Identifiez-vous pour lire la suite de ce contenu et profiter de l'ensemble des fonctionnalités de Légibase
Recevoir les alertes de mise à jour
Ajouter une note
Télécharger l'article
Pour acceder à ces contenus, merci de vous connecter.
  • Rechercher dans cet article
Du même auteur
Les outils