Recherche avancée

Le financement privé des partis politiques

Financement des partis politiques
Mis à jour le 19 novembre 2018
Fiche pratique

Les partis, comme toute association, peuvent percevoir des cotisations de leurs adhérents. En général, celles-ci ne représentent qu’unetrès faible part des ressources du parti. Souvent oublié, en raison de la prédominance (en volume) du financement public, le financement privé des partis et groupements politiques est prévu et encouragé. D’autres revenus privés que les cotisations peuvent donc être perçus (ressources provenant d’activités économiques du parti, legs, etc.) mais ils sont encadrés par une législation de plus en plus restrictive.

Identifiez-vous pour lire la suite de ce contenu et profiter de l'ensemble des fonctionnalités de Légibase
Recevoir les alertes de mise à jour
Ajouter une note
Télécharger l'article
Pour acceder à ces contenus, merci de vous connecter.
  • Rechercher dans cet article
Documents associés
Les outils